Vélo assistance électrique : avec ou sans plaque d’immatriculation ?

Les vélos assistance électriques sont apparus il y a longtemps mais ce n’est que récemment qu’ils sont devenus réellement pratiques grâce au développement de nouvelles technologiques qui permettent d’avoir des moteurs petits, légers et puissants et de les alimenter avec des batteries légères et compactes elles aussi mais qui ont une grande autonomie.

Les vélos assistance électriques ou VAE, dont on peut trouver un large choix sur le site http://www.veloassistanceelectrique.net, ne nécessitent pas d’immatriculation à condition qu’ils soient bridés à 25 km/h.

Speed bike : le VAE débridé

En dehors des vélos assistance électrique bridés, il y a d’autres véhicules semblables, qui ont la même architecture, souvent le même poids et la même facilité d'utilisation mais qui peuvent aller beaucoup plus vite que les 25 km/h des simples VAE, ce sont les speed bike.
Les speed bike ont une vitesse maximale de 45 km/h mais ils sont plus contraignants car ils nécessitent le port du casque, doivent être immatriculés et les pistes cyclables leur sont interdites.